Boycott des élus de la majorité d'Epinay à l'Agglo !

Publié le par François FRUGIER

L'interrogation que j'avais évoqué lors de mon précedent article sur le Conseil Communautaire de jeudi dernier a trouvé une réponse par la non présence des élus de la majorité d'Epinay.
Sans prévenir, bien entendue, le Président ou l'administration, ils ont choisi de s'inscrire dans la continuité de leur comportement du Conseil du 29 juin et en l'amplifiant !

Cette posture appelle plusieurs questions :
 
- Ont-ils choisi le rapport de force avec Nicolas Dupont-Aignan et les élus du Val d'Yerres pour obtenir gains de cause sur les dossiers où il y a un désaccord ?
- Ont-ils décidé de "jouer la montre" en espérant que ce boycott leur sera profitable pour leurs "petits intérêts" ?
Ont-ils le souhait d'entamer un dialogue pour que les dossier sspinoliens puissent avancer dans l'intérêts de tous ?
- Ou alors, pour finir, souhaitent-ils remettre en cause la participation d'Epinay-sous-Sénart au sein de l'Agglomération du Val d'Yerres ?

Pour rappel, voici ce que les élus de la majorité écrivaient dans un tract paru début juillet :

" En septembre : Si nous ne sommes pas entendus : Nous ferons appel à une mobilisation générale pour défendre les vrais intérêts communautaires que nous estimons indispensables.
En attendant, nous examinons l'ensemble des recours et des solutions les plus adaptés pour sortir de cette situation."

Pour le moment, il ne s'est rien passé, pas de mobilisation générale, pas de débat lors du dernier Conseil municipal d'Epinay, le 21 septembre. Donc, que de l'agitation ?!

Pour le Conseil municipal qui se tiendra ce soir, j'ai déposé avec le Groupe Epinay Ensemble, 3 questions orales dont chaque groupe constitué a le droit. L'une d'entre elles concerne le non remplacement d'Hélène Borel, ancienne adjointe à la culture et siégeant au Conseil communautaire, démissionaire en mars 2009 !
Peut-être que par cette question, nous aurons un début de réponse à toutes ces interrogations !

Publié dans Le Val d'Yerres

Commenter cet article