QUEL TRISTE BILAN !

Publié le par François FRUGIER

Si les élections municipales avaient eu lieu à la date prévue, c’est à dire en mars 2007 et non repoussées d’un an pour cause d’élections présidentielles et législatives, quel bilan pourrions-nous tirer du mandat de Richard Messina. Il est mauvais !

Il a échoué dans tous les domaines, que ce soit pour son projet phare de construction d’un troisième collège dans la boucle de l’Yerres, et la piscine communautaire qui va avec, sa politique de logements sociaux et son non respect de la loi SRU ou encore les problèmes de circulation dans le vieux Boussy qui n’ont cessé de s’accroître.

Monsieur le Maire a toujours pensé qu’il pouvait passer en force sans demander l’avis de la population, avec pour seul argument l’éducation, " priorité numéro un ", au détriment de l’environnement, du patrimoine et des finances communales déjà bien mal en point. Bien sûr que l’éducation est importante pour nos enfants, pour leur permettre de s’épanouir dans leur vie d’adulte et d’avoir les meilleurs chances de réussir.

Mais a t-il pris en compte certaines données sur la nécessité de la construction de ce collège ? La population du canton n’a pas évolué, les effectifs des collèges Dunoyer de Ségonzac et la Vallée ont baissés. N’aurait-il pas été plus judicieux de renforcer les moyens dans ces deux établissements et de réhabiliter le collège La Vallée promis depuis presque 10 ans que de vouloir à tout prix " son collège de l’excellence et du savoir " !

Les buxaciens ne sont pas dupes et constatent que Monsieur le Maire est à bout de souffle. Il a d’ailleurs fait cet aveu de faiblesse lors de ses vœux à la population en janvier dernier et laissé planer un doute quant à ses intentions futures !

Au lieu de tirer régulièrement à boulets rouges sur Georges Tron ou encore dernièrement sur Nicolas Sarkozy, et de nous prodiguer son savoir " suprême " et sa pensée unique, il serait peut-être temps qu’il tire les conséquences de sa mauvaise gestion !

Nous serons vigilants et attentifs quant à la faisabilité de certains projets, surtout si cela se fait au mépris des habitants et est contraire aux intérêts de notre ville.

Publié dans Boussy-Saint-Antoine

Commenter cet article