Le Maire d'Epinay-sous-Sénart hors la loi !

Publié le par François FRUGIER

Alors que certaines communes n’ont pas attendu la loi pour gérer la prise en charge des élèves les jours de grève, le Maire d'Epinay-sous-Sénart reste fidèle à son archaïsme et préfère voter des motions contre le gouvernement plutôt que de respecter la loi en mettant en place ce service minimum d'accueil dans les écoles.

Dans pratiquement toutes les villes du département, qu'elles soient gérées par des maires de droite ou de gauche, des structures ont été mises en places pour accueillir les enfants, ne serait-ce d'ailleurs que pour respecter les termes de la loi. Rares sont les communes à se permettre d'enfreindre la législation, au risque évident de pénaliser les familles, pour satisfaire leurs mesquineries idéologiques. Il ne surprendra personne que la mairie d'Epinay-sous-Sénart est de celles-ci.


Nous  dénoncons un comportement irresponsable qui ne trouve de justification que dans une réaction primaire contre le gouvernement, au mépris des règles républicaines.
En ne souhaitant pas appliquer la loi, Mme Scelle-Maury (PS) donne un contre-exemple de civisme aux citoyens qu’elle représente. Tout comme le service public doit être accessible à tous, la loi s’applique à tous et nul ne peut d’autorité s’y soustraire.

La fonction de Maire implique également de répondre au plus près aux besoins des familles. Les Français sont très majoritairement favorables à ce service, dont l’utilité et la mise en œuvre, sont compatibles avec l’exercice du droit de grève.

Publié dans Epinay-sous-Sénart

Commenter cet article